destinationafrica

itinéraire

 

En 1991, l’abolition de l’apartheid fut un grand événement pour tout le monde mais pour nous cela signifiait aussi que l’on allait pouvoir un jour réaliser notre rêve : « aller en Afrique du sud par la route.
Alors, en décembre 2004, après un réveillon de Noël en famille, nous sommes contents de prendre la route direction l’Afrique du Sud
Voilà déjà 6 ans que nous avons fait ce voyage, alors si vous avez des renseignements plus récents, n’hésitez pas à faire la mise à jour
 
Vaccins : fièvre jaune, méningite A+C – Typhus – hépatite A+B – tétanos polio
 
ce voyage terminé, nous avons continué en Asie du sud est en passant par l'Inde. Puis l'Australie.
Ensuite L'asie centrale jusqu'en Mongolie et retour par la russie : le blog http://destinationsailleurs.uniterre.com
et enfin L'Amérique du sud depuis 2 ans1/2, et bientôt l'Amérique Centrale et l'amérique du Nord : le blog : http://destinationlesameriques.uniterre.com
 

 


Lien permanent
Publié à 14:52, le 1/06/2011,
Mots clefs :


Merzouga

MAROC

1€ = 11 dirhams
Traversée Algésiras Ceuta 145€ - 204€ pour les campings cars. Billets à prendre avant le départ chez  Euromer montpellier ou aux guichets d'Algésiras ou
ou chez Gutierrez en face du parking carrefour.
Juin 2011 aller retour Algéciras Tanger ou Algéciras Ceuta 250€
Ticket.gutierrez@telefonica.net

 
Guide : guide du routard – Lonely planete -les guides J. Gandini
 
Après 2 jours de traversée de l’Espagne, nous voilà au Maroc.
Meknès ville impériale, arrêt au camping Agdal près du bassin du même nom
 
 Moyen Atlas
Ifrane à 1650M d’altitude, région de montagne et de forêts de chênes, station de ski du Maroc, idéale pour les randonnées.
 
 
Sur  la route allant à Azrou nous traversons de belles forêts enneigées, où nous pouvons voir, des Magots du Maroc : des singes  de berbérie dans la neige.
 

Après un petit arrêt au bord du lac bleu à Er Rachida,  direction Merzouga. Il commence à faire nuit. En général, nous ne roulons pas la nuit car sur la route, il y a beaucoup de piétons et de vélos sans lumière. Mais nous ne sommes qu’à quelques Km de Merzouga et nous voulons y arriver pour  camper. Malgré le grand nombre d'hôtels, nous retrouvons l'hôtel la Kasbah où nous avons l’habitude de nous arrêter. Nous aimions beaucoup cet endroit  au pied des dunes de l’erg Cheddi,  où l'on peut voir ce décor magnifique, on se croirait déjà en plein désert. Mais, maintenant que la route est goudronnée  il y a beaucoup trop de touristes. Certains viennent là pour  faire une ballade à dos de chameau, passer le réveillon dans le désert et dormir sous une tente berbère, mais d'autres font du quad dans les dunes ce qui fait beaucoup de bruit et sent mauvais. Il y a aussi ceux qui suivent le Dakar. 

  

 
 
 
 
 
 
 
 
 
Dommage, finie la tranquillité et la quiétude du désert. On préfère reprendre la route direction le Toubkal, la plus haute chaîne de montagne du Magreb
 

     

 

 


Lien permanent
Publié à 16:04, le 30/05/2011 dans Maroc, Maroc
Mots clefs :


du Toubkal à l'atlantique

Le haut Atlas
  
toukhal

 

 
 
Une route sinueuse monte dans la montagne. Il commence à faire nuit, nous voudrions nous arrêter mais il fait bien trop froid en altitude et au bord de la route, peu de place pour trouver un bivouac. Bientôt on redescend, mais il  faut faire attention de ne pas se retrouver dans le lit d'une rivière. Enfin on peut s’arrêter mais on laisse le moteur tourner un moment  pour avoir un peu de chauffage.
Au réveil, 6° à l'intérieur et 5 à l'extérieur, mais on découvre que l'endroit  est magnifique.
Alors que l’on traverse cette région montagneuse, nous sommes surpris de  rencontrer un touriste en vélo. On se demande combien de temps il va lui falloir pour sortir de ces montagnes. Mais quel courage et quelle condition physique !
 
ksar tafnidilt
 
Quelques km avant Tafnidilt nous quittons la route goudronnée pour un arrêt au ksar de Tafnidilt. C’est un magnifique hôtel avec piscine et camping, construit par Daniel, sur une colline, au milieu de nulle part. Petit à petit on retrouve la chaleur
Au Maroc, on trouve des campings dans toutes les grandes villes, en plus, les endroits sympa et tranquilles pour bivouaquer ne manquent pas.
 
Tantan plage : bivouac et plein d’eau sur parking près de la plage 
 

 


Lien permanent
Publié à 13:30, le 29/05/2011 dans Maroc, Maroc
Mots clefs :


côte atlantique

 
La route est longue et monotone, Sur la falaise, on peut voir quelques cabanes de pêcheurs et  avant Laayoune, le gouffre  d’Akhfennir et la réserve de Naila au bord d’un petit lac où on peut bivouaquer en demandant la permission au village d’Akhfennir.
 Quelques Km avant Dakkla grand rassemblement de camping cars au bord de l'eau.
 

Dakkla : Après des brochettes de chameau et les courses, nous allons au camping pour la nuit et les pleins d'eau. On fait la connaissance d'un hollandais qui voyage dans un vieil autocar aménagé et 3 chiens. IL revient du Sénégal d’où il s'est fait refouler.  Un français avec un toyota  et un couple avec un nissan équipé d'une cellule qui revient  de Mauritanie plus tôt que prévu, par le fameux train Zouerat/Nouadhibou à cause d'une panne d'électronique.  


Lien permanent
Publié à 11:55, le 28/05/2011 dans Maroc, Maroc
Mots clefs :


NOUAKCHOTT

MAURITANIE 

1€ = 390 OUGUYAS

Visa 50 € fait à la frontière.

GO : 0,40 € le litre

 


 Direction Nouakchott par la nouvelle route. Fini la piste, maintenant c'est une belle route goudronnée. bivouac dans les dunes.

 

 Nouakchott : capitale : L'auberge Menata  tenue par une française Olivia. On peut camper sur le petit parking fermé,  où on retrouve des routards rencontrés au Maroc. Ensemble on fait les démarches pour l'assurance et le visa pour le Mali. C'est un jour férié mais comme on est une dizaine, un employé vient quand même au consulat pour nous faire le visa.
Autres endroits où camper l'auberge Sahara, il y a aussi le camping  Tergit sur la plage mais très mauvaise réputation.
Possibilité de changer des euros dans des bureaux de change ou au marché noir dans des magasins. Mais aucun  distributeur dans les banques

 

 

mauritaniens
                                           

     mauritaniennes

Atar, on peut y aller par la route  goudronnée   depuis Nouaktchott ou par la piste du nord le long de la voie ferrée de Nouadhibou en passant par Choum. Ce que nous avions fait tous seuls en 2003. Ca n’avait pas été facile. Mais quelle aventure !!! 4X4 et GPS obligatoires.

Aujourd'hui bivouac exceptionnel en compagnie des participants du rallye Paris Dakar.

Camping Bab Sahara tenu par un couple d’européens 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Chinguetti ville historique en plein désert, mais la route est goudronnée

A cause du vent on renonce à aller à Tidjkja par la piste, on retourne à NKC et prenons la route de l'espoir. La route est goudronnée mais beaucoup de bétail traverse la chaussée et on peut voir les cadavres de vaches au bord de la route.
Pour sortir du pays on nous réclame 3500 ouguyas + la déclaration de devises faite à l'entrée. Parfois le bulletin de change de devises est aussi réclamé

 


Lien permanent
Publié à 13:06, le 27/05/2011 dans Mauritanie, Mauritanie
Mots clefs :


PAYS DOGON

 

              

village dogon sur la falaise                                                                         

 

 

 

               

 

 

 

 

 

pays dogon

 Sangha: Campement de la femme Dogon : resto, chambres, camping et bureau des guides. Principal village et point de départ du pays Dogon avec ses villages, Teli, Ende, Tireli, Banani, sur le plateau, le long et au pied de la falaise.

Avec notre guide, nous descendons le long de la falaise par un chemin escarpé, où nous croisons des femmes qui vont  au marché et portent leurs marchandises sur la tête et leur bébé dans le dos. Impressionnant aussi, les femmes peuls avec leur calbasse pleine de lait sur la tête

 Nous n’avons pas regretté de prendre un guide, d’abord à cause des nombreux interdits, mais aussi pour la belle randonnée que nous n’aurions jamais pu faire tout seuls, enfin pour tout ce que le guide a pu nous apprendre sur cette civilisation si particulière.

 

case à palabres 

 
 
 Togunas ou Case à palabres : endroit où les anciens se  réunissent pour prendre des décisions ou régler des conflits. Le toit est épais pour s’abriter de la chaleur et de la pluie. Il est bas afin que personne ne puisse se lever et s’emporter au cours d’une discussion.
 
 
 
Village dogon
 

 

 

 

 
 
 
 
 Nendé ressemble à un village marocain   
    

 
 
 
marché
Marché à Bamba
 

 

  portes dogons

 
 

 


Lien permanent
Publié à 16:25, le 26/05/2011 dans MALI, Mali
Mots clefs :


TOMBOUCTOU : Rome du Soudan

 

 
 Après 3H de route très difficile car en travaux, il faut prendre un bac pour aller à Tombouctou.
Tombouctou : ville légendaire, sur la route des caravanes en provenance des pays arabes, fait partie du patrimoine mondiale et attire de plus en plus de touristes. 
 
 
 
 
 
 bivouac
 Nous retrouvons un couple de français et un suisse en 4X4 rencontrés en Mauritanie, avec qui nous allons faire un bout de chemin. En général nous voyageons seuls, mais  voyager quelques jours avec d’autres voyageurs peut être sympa, il faut reconnaître  aussi que c’est  plus  de sécurité pour rouler et surtout pour bivouaquer.

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 
 
 
 
 
 
 
 
 
 Monument de la Paix où à la fin de la guérilla en 1993, les touaregs ont déposé et scellé leurs armes dans du béton
 
 On longe le Niger au sud. On passe à Gossi et Gourma Rharou puis  Hombori région réputée pour ses éléphants, mais on n'en verra pas. Si on veut en voir il est recommandé de prendre un guide. Au marché, on choisit un agneau  qu’on se fait dépecer puis on va à Fombori pour bivouaquer et se faire un bon méchoui.
 

Direction Bandiagara 

                     

 

 

 

               

touareg

 

 

 

 

 

 

 

 

  


Lien permanent
Publié à 13:13, le 26/05/2011 dans MALI, Mali
Mots clefs :


BAMAKO - MOPTI

 
AFRIQUE DE L'OUEST
 
1€ = 656 CFA
La même monnaie et l’assurance la carte brune pour tous les pays de l'Afrique de l'ouest aux agences Axa ou Lafia
Dans les grandes villes, distributeurs carte visa - parfois la mastercard ou retrait au guichet. Les travellers chèques pas recommandés car très peu acceptés et commission élevée
 
 
MALI
 

Visa 10€ à Nouakchott - GO 0,70€ le L

 

Guide Arthaud Objectif aventure Mali
Saison des pluie ou hivernage de juillet à septembre. Certaines pistes deviennent impraticables.
 
 Nioro  frontière avec le Mali. Si on possède le carnet de passage on ne paie pas le laissez passer. La route Diéma didjémi n'est pas goudronnée, c'est de la tôle ondulée avec de gros trous. On traverse des petits villages. Une centaine de Km avant Bamako route goudronnée.
 
 pirogue sur le niger
 
                                                                                                      
Bamako : l’office du tourisme                                      
On n'aime pas trop séjourner dans les villes mais certaines haltes sont obligatoires pour les formalités. La circulation est difficile, parfois il est préférable de se garer sur les parkings payants surveillés et prendre un taxi.
Visa d’un mois à l'ambassade du Burkina  13200CFA, si on porte les passeports avant 10H  possibilité de les récupérer vers 15H
Le relais du Djoliba, un endroit tranquille dans le quartier Torokorobougou,  au bord du Niger et près du terrain de foot. Il y a des petits bungalows, un resto, une piscine et un grand jardin où on peut camper pour 3500CFA/personne et voir les femmes faire leur lessive dans le fleuve avec leur enfant dans le dos.
Autre adresse pour camper à 10 KM du centre ville, quartier Kwalabancoro, au bord du Niger : Le Cactus hôtel restaurant, tenu par un couple de canadiens GPS N 12 32 18 - W 8 02 76

 

 

 

 

 poterieSegou : camping de ségou
De l'autre côté du Niger, village de potiers.
La Tabaski : fête du mouton. Grande fête pour les musulmans, un peu comme Noël. Un jour férié où on partage le mouton  en famille ou entre amis, vêtu de boubou tout neuf.
 
 
 
 
 
 
 
Djenne - Mopti : au confluent des fleuves Bani et Niger. Villes très touristiques,
Quelques Km avant Douentza on quitte la route goudronnée pour aller à Tombouctou en passant par Konna. On traverse des petits villages très sympa, les gens nous saluent, mais après 60 Km de mauvaise piste, la route inondée à Korienté nous oblige à faire demi tour. Retour à Douentza.
Au Campement chez Jérôme, tenu par un français, 10000 CFA pour camper et manger. En face à l'auberge Gourma  4000 CFA pour camper.
marche du bois de mopti  
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
mosquee
 
 

 


Lien permanent
Publié à 11:23, le 26/05/2011 dans MALI, Mali
Mots clefs :


Ouyigouya

BURKINA FASO
 Le pays des hommes intègres
Saison des pluies ou hivernage de juin à octobre, saison sèche de novembre à mai, avec les mois de mars avril mai très chauds (plus de 40°)
 
Visa 1 mois 13200CFA à Bamako ou visa  d'une semaine à la frontière 10000CFA
 
 
cases
Pour plus de sécurité dans les villes, nous demandons  l’autorisation de bivouaquer dans les missions ou les écoles. En remerciement, nous donnons des vêtements ou des fournitures scolaires au directeur. C'est aussi un très bon moyen de communication  avec les gens du pays et de voir leur condition de vie.
 
classe primaireCes enfants font beaucoup de Km à pied et il n’y a pas assez de bureaux pour tout le monde, mais ils sont contents de venir apprendre à l’école et d’avoir un repas.
 

 Ouyigouya campement Nam, tenu par une ONG burkinabais où des gens viennent suivre une formation. Il y a des dortoirs, resto, sanitaires mais on peut aussi camper.  

 

On fait sa vaisselle, sa lessive, sa toilette. Où il y a de l'eau, il y a la vie 

touareg


Lien permanent
Publié à 22:45, le 25/05/2011 dans Burkina Faso, Burkina Faso
Mots clefs :


GOROM GOROM

  

 Au nord du pays, c’est  le Sahel. La région est une des plus pauvre d’Afrique et, il fait vraiment très chaud.
Le marché du jeudi à  Gorom Gorom   est un spectacle  magnifique où Touareg, Peuls, Bella et Songhai venus du Mali, du Niger et du Burkina, viennent échanger leurs produits : fruits, légumes, bétail et objets artisanaux
 
 

 
 
 
 
 
 
 
 
  
 
 
Beautés d'Afrique de l'ouest 
 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

  

 

 

 Dans ce village les femmes ont formé une coopérative avec : des jardins et un centre artisanal.

   Auberge populaire : petites cases avec douches. On peut aussi camper.

 


Lien permanent
Publié à 21:43, le 24/05/2011 dans Burkina Faso, Burkina Faso
Mots clefs :


<- Page précédente :: Page suivante ->

Qui suis-je ?


Au départ nous avions prévu d’aller jusqu’en Afrique du Sud puis de prendre le bateau direction l’Australie. Mais après l’Afrique de l’ouest et l’Afrique du sud, nous avons eu très envie de découvrir aussi l’Afrique de l’Est. Quelle bonne idée nous avons eue de changer de destination !!! Alors en swahili je vous dis « Safari Djema » ce qui veut dire : Bon voyage

Mes albums

La carte des lieux visités



«  Juin 2018  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930